Blog Des fleurs et des couleurs

Le bonheur est dans la couleur

D’instinct on sait que la couleur nous fait du bien. Mais alors pourquoi est-elle si peu présente dans notre environnement?

On pourrait croire que la couleur nous influence en raison de caractères sociaux que l’Homme aurait définis. Mais on s’aperçoit vite que les critères sont globalement les mêmes en variant les époques et les lieux. Force est de constater que le pouvoir des couleurs est donc dans notre inconscient.

Aujourd’hui, grâce aux neurosciences, on connaît l’impact des couleurs. Chaque couleur active des zones différentes du cerveau.

Les couleurs ont une réelle influence sur nous, physiologique et psychologique.

Le jaune pour la joie de vivre

Cette couleur solaire nous donne de l’énergie et chasse les idées noires. A la fois chaleureuse et rassurante, c’est la couleur la plus gaie de notre « palette bien-être ». Mieux encore : elle est championne en communication, surtout si elle tire vers l’orange. On la privilégie donc pour désamorcer les conflits ou faire parler les timides ! Employé par petites touches dans un bureau, le jaune-orangé se révèle propice au travail intellectuel. Il favorise la concentration, facilite l’apprentissage et développe le sens de l’organisation.

Le bleu nous évade

Cette couleur fait diminuer notre pression artérielle, notre rythme cardiaque et respiratoire. Contre le stress, on adopte le bleu. C’est aussi le meilleur allié des artistes, puisqu’il favorise l’imagination. Idéal pour tout le monde, le bleu ? Pas vraiment : parce qu’il nous pousse à l’introspection, il a aussi tendance à étouffer la communication, à favoriser le repli sur soi. Il nous pousse à rêver de liberté, d’envol, de grandes traversées.

Le vert symbolise la santé, le renouveau, et la richesse. C’est également la couleur la moins agressive pour l’œil. D’où l’expression se mettre au vert!

Le rose entretient la bonne humeur

Ainsi ma couleur préférée, le rose, stimule l’optimisme et diminue l’agressivité. Ajoutez à cela qu’il donne bonne mine quand il est fuchsia et vous ne pourrez plus lui faire grise mine.

De moins en moins réservée aux filles, cette couleur est même fréquemment utilisée sur les murs des écoles, dans les prisons, ou encore dans les hôpitaux psychiatriques. D’après les scientifiques, le rose provoque les mêmes effets que le bleu sur l’organisme. De plus, c’est une couleur chaude : en clair, il nous pousse vers les autres. Que du bon, le rose ? Pas tout à fait : les chromothérapeutes conseillent tout de même de l’utiliser avec modération. En excès, il pourrait devenir aussi excitant que le rouge… Un débardeur, juste un jupe ou un foulard : c’est la dose idéale.

Si la vie n’est pas rose, elle est de quelle couleur ?

mots d’enfant

Pourtant, l’essentiel des ventes de textile en Occident tourne toujours autour du noir, du blanc, du gris, de l’écru et du bleu marine. Alors que chaque année, on se dit que les gens veulent de la couleur, il y a peu de couleurs dans nos rues!

Pourquoi?

Coco Chanel crée la petite robe noire en 1926. À l’époque, on portait beaucoup de couleurs, mais les femmes ont eu l’impression que cette petite robe noire les affinait et les rendait plus minces, alors que c’est faux. Une masse noire, c’est très imposant. Ce qui fera vraiment mincir, ce sont les rayures verticales et tout ce qui va brouiller la silhouette, comme les fleurs et les motifs. Le noir est représentatif du chic et de l’élégance car en fait il est neutre, conciliant, sans affirmation forte. Il est bien élevé ! C’est cette absence de prise de position qui est interprétée comme de bon goût.

En bref on met de la couleur et on joue sur les imprimés et on passera sûrement une bonne journée.
Et si vous avez besoin de conseils pour choisir une couleur qui vous va bien, voici quelques conseils vidéo ICI

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire