Blog Philosophie d'atelier

Une étiquette éthique

A l’heure du green washing général, il est peut être temps de vous présenter les enjeux écologiques et éthiques de La rose à pois.

On voit facilement les modalités écologiques du composteur, pour une marque d’habillement c’est plus complexe.

Voilà pourquoi aujourd’hui j’ai à coeur de vous présenter mon entreprise sous le prisme de ma conscience. Je veux être dans la transparence pour que vos achats, que je sais réfléchis, soient aussi en adéquation avec vos préoccupations.

Nous ne parlerons ici pas que d’écologie, car pour moi tout est interconnecté. Il ne peut y avoir de réflexion écologique sans réflexion sociale et sociétale. La marque est attentive à une éthique globale pour une étiquette plus verte et une société plus rose (à pois).

Choisir l’artisanat

L’artisan, oeuvre aujourd’hui

J’ai trouvé dans l’artisanat un mode de travail qui répond parfaitement à ma personnalité (indépendance, créativité, défis), mais surtout un travail qui correspond à mes valeurs.

J’aime que l’artisan soit un acteur de son territoire et de la vie locale. J’aime que l’artisan, par son activité, dynamise l’économie et l’emploi. J’aime que l’artisan soit un service de proximité.

Et surtout, j’aime que l’artisan diffuse des valeurs : le travail, le mérite, le geste, la solidarité, l’innovation…

…Mais toujours pour demain

Chaque année j’accueille des stagiaires. Ces rencontres sont pour moi une source d’inspiration, un choc, un pas pour l’avenir. Bien souvent ma participation à leur formation se fait plus sur l’orientation et la motivation que sur le savoir faire.

Savoir-être, n’est pas souvent facile pour les jeunes filles que je reçois à l’atelier. Leur montrer qu’une autre voie est possible me semble un enjeu majeur pour leur “demain”.

Les entreprises artisanales françaises sont de formidables moteurs d’intégration économique et de promotion sociale : nombreux chefs d’entreprises artisanales (41%) ont commencé par être apprentis et dirigent aujourd’hui avec succès leurs entreprises.source, artisanat.fr

Enfin, être un travailleur indépendant, c’est choisir comment on veut travailler.

Préférer le slow-working

Beaucoup me pense hyper-active. Pourtant, moi, je me situerai plutôt du côté de la slow working girl.

Eh oui depuis que j’ai fait le choix de transformer mon atelier boutique en collectif de créateurs et d’isoler mon lieu de création, je travaille moins et mieux. Le secret : le slow working.

J’ai repensé mon rapport au travail, les enjeux de mon entreprise, ma gestion du temps et de mes créations.

Avec le slow working, l’objectif est d’être efficace sans s’épuiser, d’atteindre ses objectifs en travaillant plus à son rythme.

Une philosophie

C’est une révolution douce. Plutôt que le court-termisme, le culte de la performance et le multitâche, nocifs pour la santé, le slow working remet le travail à sa juste place. Il privilégie la qualité à la quantité. L’idée est de travailler intelligemment, plutôt qu’à l’excès.

Depuis 2017, j’ai recentré mes objectifs professionnels et ma méthodologie. Cette prise de conscience a débouché sur la séparation de la boutique et de l’atelier, et la mise en place du collectif du citron à paillettes.

Cette décision m’a permis de mieux travailler à ma production et de m’isoler suffisamment pour créer plus sereinement. De plus, lors de mes temps de permanence en boutique je suis entièrement disponible pour accueillir mes clientes au mieux, sans interrompre ma production comme avant.

Aujourd’hui ma conduite professionnelle est la suivante : produire au plus près de mes besoins économiques, sans chercher à gagner plus. Ne pas produire de marchandise superflue.

Je choisi également de ne pas être dans une politique de promotions mais du juste prix, en prolongeant la vie économique de mes créations au travers d’une circulation des collections sur différents points de ventes au fil du temps. Garder des créations qui ne sont pas assujetties aux dictats de la mode me permets de vous proposer cette pérennité.

Construire son éthique dès l’atelier

Eco-conception

Aujourd’hui aucun créateur de mode ne doit créer sans conscience. Nous avons le responsabilité de produire durable et intemporel pour offrir un produit répondant aux exigences de notre monde. Nous devons créer des modèles en pensant à demain.

L’éco conception , qu’est ce que c’est ?

Eco concevoir, c’est penser son produit dans toutes les étapes de sa vie, de sa matière première à sa destruction.

C’est concevoir avec un soucis de responsabilité. Choisir un sourcing matière de qualité. Un jour j’espère aussi que je pourrais choisir un fournisseur proche de chez moi, mais la réalité du marché ne le permet pas encore. Par contre mon engagement actuel c’est de rester en veille sur toutes les filières qui sont en train de se développer.

Depuis 2019, je suis engagée dans une démarche “Objectif zéro déchet textile”. Classiquement l’industrie de la mode produit lors de la coupe 15 à 20% de déchets de tissus. Depuis plus de 2 ans j’ai réussit à développer de nouveaux modèles qui en produisent moins de 5%.

Je travaille aussi une gamme d’accessoires en up-cycling produites à plus de 70% avec mes chutes de tissus.

Mes créations sont conçues hors tendances, avec une identité de marque forte pour être intemporelles. Vous pourrez donc les porter longtemps avec style.

 Upcycling des tissus flous en matellassage, ici pour la création d'un étuis à lunettes

S’engager au-delà de la boutique

Mes créations vous suivent

Dans la vie d’une femme il y a de nombreux changements. Le poids, la morphologie, l’image de soi sont des facteurs variables. Depuis de nombreuses années je vous suis dans ces changements et mes créations aussi.

J’ai modifié, réparer, ajusté pour certaines d’entre vous un grand nombre de mes modèles pour que vos coup de coeurs ne restent pas au placard après vos changements.

J’aime faire cela. J’aime à penser que vous aimez tellement porter mes créations que vous souhaitez les faire réparer/ modifier pour continuer à les porter.

Vous êtes intéressée par une réparation/modification d’une de mes création ? Alors contactez-moi et prenons rendez-vous pour faire un devis au 0613427386

Porter longtemps ses vêtements c’est consommer intelligemment la mode.

Mon seconde main pour demain

Pour poursuivre mon engagement écologique je poursuit ma démarche en vous proposant de gérer mon produit au-delà de votre achat.

Certaines de vous on changé de style ou de morphologie et ne peuvent plus porter leurs achats.

Je vous propose de m’engager avec vous dans la mise en place d’une ligne de seconde main pour que vous ne les jetiez pas.

Mon idée c’est de faire avec vous la collecte, puis de gérer pour vous le tri et la revalorisation : pour une mode éthique et durable de mes anciennes créations.

L’avantage pour vous ? Si votre article est conforme aux exigences de qualités (sans défaut) je le prends en charge pour vous et vous offre en contre parti un bon d’achat pour la nouvelle collection. Vous ne vous occupez de rien d’autre et vos achats ne restent pas au fond du placard.

Pour plus d’informations sur le seconde main, contactez-moi : laroseapois@roseapoisou visitez ma page ici

Finir en beauté

Aujourd’hui je réfléchit aussi à la gestion de la fin de vie de mes créations.

Depuis plusieurs années, je cotise à l’éco-organisme Refashion.

Refashion est l’éco-organisme de la Filière Textile d’habillement, Linge de maison et Chaussure.

Il assure la prise en charge de la prévention et de la gestion de la fin de vie des produits mis sur le marché grand public. 

Je vous invite à visiter leur site pour découvrir leurs conseils d’entretient et de tri pour votre engagement personnel Refashion citoyen.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire