Mais aussi ...

Prendre soin

Aujourd’hui chacun est attentif à l’environnement. Dans la mode plus qu’ailleurs nous devons progresser sur la voie de la responsabilité. Moi comme vous avons notre vigilance à éveiller. Aujourd’hui l’éco-responsabilité que je porte en tant que créatrice de mode c’est de concevoir des modèles toujours plus soucieux de leur impact environnemental, mais aussi de vous accompagner sur cette route. Je vous accompagne depuis un an déjà sur la voie de la seconde main (nous somme au tout début de ce chemin là), aujourd’hui je vous propose de vous aider sur la question de l’entretien.

Aujourd’hui, avoir un comportement mode responsable c’est avant tout porter ce que l’on achète, mais aussi le faire durer. Je vous invite donc dans cet article à modifier certaines habitudes pour soigner votre garde robe et du même coup protéger la planète.

L’entretien de notre garde robe pour porter longtemps nos vêtements

Quand on aime un vêtement comme une seconde peau on veut pouvoir le porter pour toujours. Mais la seconde peau comme la première à besoin de soins pour ne pas prendre une ride.

Voyons ensemble comment nous pouvons nous comporter pour les garder.

” Les océans sont pollués par des tonnes de microparticules textiles (le coton autant que le reste) issues des eaux usées de nos lave-linges. Choisir des tissus avec des labels certifiants l’absence de substances nocives, utiliser des matières premières issus du recyclages, voilà quelques pas de mon quotidien.

Vous faire des vêtements durables et confortables pour vous donner envie de les porter longtemps, voilà mon engagement “

Laver seulement quand c’est nécessaire

le bon sens

Ma maman m’a souvent raconté que petite fille elle avait une tenue pour la semaine et une tenue du dimanche. Aujourd’hui nous nous changeons souvent et même parfois plusieurs fois par jour.

Si nous regardons notre pratique actuelle, force est de constater que nous lavons beaucoup trop souvent nos vêtements. Ne pourrions nous pas changer nos habitudes ?

Si nous lavions moins souvent nos vêtements, nous limiterions leur usure ainsi que l’impact environnemental de nos lessives.

Mais alors, que pouvons nous faire pour nous sentir toujours propre en modifiant nos habitudes ?

On aère !

Pour espacer les lavages, vous pouvez ne pas porter les mêmes vêtements plusieurs jours de suite. L’astuce est donc de suspendre sur un cintre pour les laisser s’aérer, entre les utilisations. Dans notre pays de Mistral je vous garanti l’effet fraicheur !

Oup’s, une tache !

Pour un vêtement qui aurait une petite tache : on la nettoie avant d’aérer le linge puis de le porter à nouveau. Le savon de Marseille peut faire des miracles.

Par contre, on lave les sous-vêtements chaque jour, on lave aussi toujours ses vêtements neufs avant de les porter pour la première fois. On élimine ainsi les composants allergisants et autres résidus.

Et quand on lave, comment bien laver ses vêtements ?

  • Trier ses vêtements : il est conseillé d’éviter de mélanger les matières, ainsi que les couleurs
  •  Eviter les lavages à haute température : cela peut altérer les couleurs et diminuer la densité du textile. Il est conseillé de choisir un cycle à 30° maximum (à l’exception du linge de maison) et un essorage entre 400 et 800 tours.
  • Retourner les vêtements : un geste simple pour éviter que la couleur ne s’estompe ou que le tissu ne se fragilise. Il est primordial d’y penser pour les jeans foncés et/ou linges délicats.
  • Privilégier la lessive liquide : contrairement à la lessive en poudre, elle ne contient pas d’agents blanchissants qui ternissent les couleurs du textile et est également plus performante à basse température. Les assouplissants/adoucissants, qui ont tendance à abimer les fibres des tissus, doivent être évités au maximum.
  • Ne pas surcharger la machine à laver : Le tambour ne doit pas être rempli à plus de 2/3 de sa capacité, ou le linge risque d’être mal lavé. De plus, plus la machine est chargée, plus les vêtements s’usent rapidement, car ils se frottent les uns contre les autres.
  • Placer les linges délicats dans des filets de protection
  • Boutonner les chemises et zipper les fermetures éclair : afin que les vêtements ne s’accrochent pas entre eux et s’abiment.

Comment bien sécher et repasser ses vêtements

Passée l’étape du lavage, il faut également penser au séchage et/ou repassage des vêtements qui doivent être les plus délicats possible. Voici quelques conseils pratiques à appliquer dès maintenant :

  •  Ne pas sécher les pièces de couleur au soleil, notamment les couleurs foncées : Le soleil altère en effet les pigments du tissu et a tendance à ternir les couleurs.
  •  Eviter le recours au sèche-linge : Cela use les vêtements et n’est en plus de cela pas très écologique.
  • Eviter le fer à repasser : il peut détériorer les fibres des vêtements. Privilégiez plutôt un steamer ou une centrale à vapeur, qui s’adaptent mieux au repassage des vêtements et qui conviennent davantage aux matières délicates. Soyez astucieux lors de l’étendage pour limiter au maximum les besoins en repassage.

Réparer ses vêtements pour prolonger leur vie

Dans une démarche éco-responsable, il  est important de réparer nos vêtements. Même usés ou abîmés, ils peuvent continuer leur vie au sein de notre garde-robe. Il est simple de recoudre un bouton, lancez-vous !

Pour les trous soyez créatifs et jouez avec les écussons à poser avec un fer à repasser si l’aiguille vous fait peur.

Sinon reprochez-vous d’un professionnel qui aura toujours une solution couture à vous proposer.
 

Laisser un commentaire