Blog Philosophie d'atelier

La vie d’une création

Je voulais vous expliquer ici le cycle de vie de mes créations en vente.

Mes collections sont construites sans lien avec les tendances, elles sont faites de mes envies et de mes rencontres.

C’est pour cela qu’elles ne se démodent pas !

Chaque collection suit un cycle de vie dans des lieux différents sur 5 ans.

Arles First

Au commencement les créations sont présentées au citron à paillettes à Arles car c’est ma boutique historique arlésienne. C’est un choix du coeur mais c’est aussi un choix logistique car sa proximité me permet de faire les réassorts et les mises en rayon régulièrement (et à vélo).

Dans la même saison elles sont présentées dans les salons métiers d’art : Nimagine, Artisans ou Bijoutiful.

Avignon en deux temps

Quand une collection a été présentée au citron à paillettes elle est ensuite proposées sur mon corner avignonais chez « Éric & les chics filles ».

Mais que les avignonnaises ne s’inquiètent pas car je reproduit des best-of en exclusivité pour elles aussi chaque saison.

Il en va ainsi par exemple pour les robes Gypsies : je produits une série pour Arles et une série pour Avignon et elles changeront de point de vente l’année suivante.

St Pierre de Quiberon à contre temps

Depuis quelques années j’ai la chance de participer à la boutique estivale de mon amie Julie (Pillet, créatrice de chaussures parfaites).

Mes collections de demi saison y sont vendues d’Avril à Septembre car la météo bretonne et mes collections d’hiver du sud y font bon ménage. Julie vous y présente aussi mes collections d’été N-2.

Les braderies pour faire de la place

Ce n’est qu’après avoir visité les trois boutiques que les dernières pièces arrivent en braderie. C’est l’occasion pour moi de faire du vide et pour vous de faire de bonnes affaires.

Cette fin de vie ne veut pas forcement dire que le modèle n’était pas bon ou qu’il n’a pas plu, c’est souvent seulement une question de manque de choix au fil du temps : il ne reste plus la bonne taille ou plus la couleur qui vous va le mieux.

Une seconde vie pour finir le cycle

Et si les braderies ne suffisent pas à vendre une pièce, que devient elle ?

Et bien, j’ai le choix entre :

  • la garder pour moi
  • l’offrir à une amie, une stagiaire…
  • la donner à une association
  • la couper à nouveau et la transformer
  • couper tout ou partie pour une nouvelle création.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire